⁕ Thriller, drame psychologique

« Celle qui pleurait sous l’eau » de Niko TACKIAN

Le livre de poche – 282 pages – Poche –

🌾🌾🌾🌾🌾

Roman noir entre le thriller pur et le drame psychologique. La maltraitance psychologique peut pousser une personne au-delĂ  de ce qui lui est supportable Ă  vivre. Suicide? Meurtre? C’est avec Rhonda l’adjointe du commandant Tomar Khan que l’affaire voit le jour sous nos yeux.

« Une longue traĂźnĂ©e rouge s’Ă©chappait des poignets de ce corps inerte et traçait des arabesques dans l’eau bleue de la piscine. »

Cette fameuse piscine transformĂ©e pour quelques temps en musĂ©e avec une crĂ©ation monumentale d’oĂč l’auteur nous dĂ©crit le corps de cette femme comme si l’Ɠuvre s’achevait sous l’eau


Le suicide de Clara retrouvĂ©e flottante dans une magnifique piscine parisienne n’est finalement pas une affaire ordinaire. Pour le commandant c’est simple et classĂ©e, pour sa compagne et adjointe c’est une autre affaire et elle ne lĂąchera pas ce dossier.

L’auteur met en avant la personnalitĂ© du pervers narcissique pour qui la manipulation est un art de vivre, un besoin viscĂ©ral, qui ira jusqu’au bout des ressources de sa cible, et, recommencera encore et encore. DĂ©truire mentalement est beaucoup plus vicieux que de donner des coups, mais attention je ne dis surtout pas que c’est mieux de prendre une gifle, l’un comme l’autre anĂ©antira la victime, ces violences qui sont encore difficiles Ă  percer surtout lorsqu’il n’y a pas ou plus de plaignantes. La victime se sentant presque toujours coupable


VoilĂ  un roman qui fait mal de par son thĂšme, trĂšs bien Ă©crit, oĂč l’intrigue se dĂ©voile parcimonieusement. Il y a longtemps que je n’avais pas lu un livre de l’auteur et j’ai Ă©tĂ© happĂ©e par cette terrible histoire. Il maĂźtrise la psychologie de ses personnages avec excellence. AprĂšs ▶▶ « Toxique » et ▶▶« La nuit n’est jamais complĂšte » ce troisiĂšme roman m’a complĂštement chamboulĂ©e Ă©motionnellement.

Aujourd’hui, Clara n’est plus qu’un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art dĂ©co d’une piscine parisienne. Le suicide paraĂźt Ă©vident. Tomar est prĂȘt Ă  fermer le dossier, d’autant qu’il est trĂšs prĂ©occupĂ© par une enquĂȘte qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda, son adjointe, ne peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnĂ©e en est venue Ă  mettre fin Ă  ses jours. Elle sent une prĂ©sence derriĂšre ce geste.
Pas aprĂšs pas, Rhonda va remonter jusqu’à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de tĂ©nacitĂ© et l’appui de Tomar pour venir Ă  bout de cette enquĂȘte bouleversante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s