Auto édition, ⁕ Littérature, ❤ Coup de cœur ❤

« Jardin privé » de CETRO

Auto édition – 226 pages – Kindle –

💜💜💜💜💜

Très beau titre sublimé par la couverture qui nous dévoile cet endroit mystérieux où finalement se cache la misère. Le malheur et la maladie de nos sociétés dites civilisées où entre jour et nuit un monde diverge. La rue! Où tout un chacun peut se retrouver, rapidement, inéluctablement, suite à une perte d’emploi et nous savons qu’aujourd’hui ceux-ci sont bien précaires, un drame familial, nous sommes beaucoup à être sur le fil du rasoir!

Ils ou elles ont toujours été montrés du doigt, petite je me souviens entendre : tiens regarde un clochard! Comme s’ils étaient des bêtes de foire… Aujourd’hui nous passons devant ces gens de la rue sans même un regard, on ne sait jamais si cela était contagieux…

Cetro nous livre un huis-clos qui va toucher au plus profond de nos âmes avec Pierrot. Ce dernier nous raconte ses journées, nous décrit son quotidien, sa survie dans ce milieu hostile. L’humanité l’a quitté il y a de cela quelques années, enfin, le pense-t-il. Ce petit endroit caché au milieu de broussailles lui permet de vivoter à son rythme avec quelques souvenirs au fond de son sac, seul bagage.

Il y aura des rencontres inattendues, le premier à l’approcher sera un chien… mais voilà pour le reste de l’histoire il vous faudra lire ce roman poignant et émouvant. Je ne peux en dire plus sur l’histoire mais simplement l’auteur m’a encore une fois époustouflée. Ne ratez pas ce titre ce serait très dommage. Juste vous dire qu’il y a une belle intrigue derrière ce récit, un beau jeu d’écriture et je pense que l’auteur c’est vraiment fait plaisir aussi pour notre plus grand bonheur.

Quelques mots clés : Humanité, solidarité, hasard, coïncidence, rencontre, changement, mentalité…

Je vous invite aussi à lire la chronique de Virginie pour ce titre, elle sait dire ce que je ressens mais ne sais pas écrire. Je te remercie Cédric pour ta confiance renouvelée, et un clin d’œil à Brian Merrant.

Pierre arpente les rues sans but depuis maintenant plusieurs années.
Mené par son seul instinct de survie, sans autre raison d’exister, il assiste en étranger à l’agitation de cette société à laquelle il n’appartient plus vraiment.
Sa rencontre inopinée avec un chien bien mal en point réveillera en lui quelques facettes de sa personnalité qu’il croyait perdues à jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s