⁕ Roman noir, ❤ Coup de cœur ❤

"Liberté, je dessine ton visage" de Olivier TARASSOT

Mon ressenti – 4ème de couverture – Bio de l’auteur
Lecture de septembre 2017
Une sortie du 1er octobre 2017
Je remercie l’auteur de sa confiance pour cette pré lecture et la personne qui me l’a si gentiment envoyé (elle se reconnaitra). Je ne suis pas chroniqueuse donc c’est tout ce que j’ai pu ressentir et vivre dans cette lecture que je vais essayer de vous décrire. 
J’ai été époustouflé par ce récit, bien écrit. Le thème principal étant la liberté de vivre et de s’exprimer, qui sont traités par des sujets d’actualité, le principal sur les guerres de religions actuelles suivies par un journaliste de l’extrême, ensuite sur les conditions de travail du personnel soignant et les organismes humanitaires dans ces pays en guerre. L’auteur au travers de ses personnages nous renvoie à la passion pour un métier. Ceux qui ne font pas ça par hasard, qui s’y consacrent corps et âmes au détriment d’une vie classique. Il y a beaucoup d’amour et d’empathie pour son prochain, pour l’avenir, de croyance et de foi en l’humain malgré une « désociabilisation » reconnue.
Chacun des premiers paragraphes est consacré à un personnage, on rentre dans son intimité, d’autres viendront se rajouter au fil de la lecture jusqu’au point de jonction. Plus on avance et plus on découvre derrière chacun d’eux une histoire pas commune, chacun se dévoile petit à petit, des secrets bien gardés verront le jour. Je me suis sentie absorbée par chaque personnage.
Tout ceci est décrit de façon à ce que l’on soit, nous lecteurs, intimement lié à la vie de chacun, c’est ce que j’ai ressenti, ça fait mal, c’est dur et ça nous remue les tripes et le cœur.
Il y a la réalité des faits, ce qu’il se passe, et les pensées de chacun qui nous sont adressées comme dans un journal intime. J’apprécie beaucoup cette façon de raconter.
Ce roman a de la matière et l’auteur a su le travailler avec sérieux, malgré le fait qu’il s’agisse d’une fiction, les sujets sont bien réels et l’histoire aboutie.
J’ai été complètement absorbée par ce livre dans sa totalité, submergée par les émotions qui en ressortent, la volonté d’aller au bout de ses idées, passions, envers et contre tous, la force de chacun, le dépassement de ces peurs au-delà, ou non, d’une mort certaine.
Je suis marquée et je n’oublierais pas…
Les mots indissociables à ce roman sont : Vie. Liberté. Amour.


Un gros coup de cœur que je n’hésiterais pas à placer très haut… enfin tout ce qu’il y a de plus haut dans un classement. Voilà tout est dit, maintenant à vous de rentrer dans cette histoire. Pour moi, maintenant, il faut que je fasse une transition, avec un roman léger pour sortir Julie et Charlie de mes pensées…
 
4ème de couverture : 
 
Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie.
Julie, sa compagne, est médecin urgentiste à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l’Etat Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s’abîment et ricochent comme autant d’existences projetées dans le fracas d’un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Bio de l’auteur : 
Olivier Tarassot est né en 1971 à Orléans. La littérature lui ouvre ses portes dans son adolescence. Verlaine, Rimbaud, Hugo, Zola, Socrate, Camus et Sartre accompagnent ses nuits blanches. Des événements douloureux vont l’amener sur le chemin de l’écriture : premiers mots, premiers poèmes, premières chansons, premières nouvelles puis quelques manuscrits inachevés. Il considère l’écriture comme un espace de liberté, un instant de paix.
 
Dans son premier roman, après deux années d’écriture et de réécriture, l’auteur aborde des sujets d’actualité brûlants, en utilisant la polyphonie narrative, avec un style qui le caractérise : une écriture qui remue les tripes et crève le cœur. Une plume engagée, humaniste et pacifiste, empreinte d’émotion.
 
Pour toute question vous pouvez le joindre par mail à l’adresse suivante :
olivier.tarassot@gmail.com
ou via Facebook à l’adresse suivante :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s