⁕ roman policier

"Copier n’est pas jouer" de Frédérique MOLAY

Mon retour – Extrait – Présentation –
Lecture de novembre 2018

Voici le style de policier/thriller qui me conforte dans mes lectures, c’est-à-dire que j’y suis bien et à l’aise. Nico Sirsky, chef de la brigade criminelle du 36 d’un côté et de l’autre une série de crimes suivant l’ordre de divers sérial killer.
  • « le silence s’imposa. Chacun prenait la mesure de la folie du meurtrier. Non pas celle de Staniak, mais bien celle du copycat. »
Déroutant, le copycat va mener les enquêteurs par le bout du nez jusqu’au dénouement. On a droit aux scènes de crimes assez fortes et dispersées… Ce récit fait partie d’une série, celui-ci est le quatrième, mais ils peuvent se lire indépendamment les uns des autres. (heureusement je n’ai que celui-ci…). L’écriture et le style suivent les codes du roman policier, bien rythmée, sans temps mort. Ce roman fait partie de ceux dans lesquels je me laisse bercer par l’histoire, sans véritable surprise mais appréciable.
Présentation :

Le corps congelé d’une fillette est retrouvé dans un square parisien. Le meurtre est horrible, sa mise en scène terrifiante. Ce n’est que le premier d’une macabre série. Chef de la brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres, Nico Sirsky est chargé de l’affaire. Les cadavres se succèdent et l’enquêteur réalise que tous les meurtres ont un point commun ce sont les copies conformes d’homicides commis par de célèbres tueurs en série. Face à lui, il y a un psychopathe extrêmement organisé et dangereux, qui le provoque en semant des indices sur les scènes des crimes. Et si tous ces meurtres n’étaient qu’un jeu de rôle grandeur nature ? Et qui serait le maître de ce jeu terrifiant ?…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s