⁕ Littérature

"No et moi" de Delphine de VIGAN

Mon ressenti – Extraits – Présentation –
Lecture de janvier 2019

Touchée, émue, un beau coup de cœur, mais comment faire un retour sur ce livre!? C’est un récit bouleversant que nous livre l’auteure. Ces personnages Lou et No sont très attachants. Un roman humain avant tout, qui nous emmène vers le possible et l’impossible d’une société gangrenée.
  • « Quoi qu’il arrive, plus tard quand je penserai à elle, je sais que ces images l’emporteront, lumineuses, intenses, son visage ouvert, son rire avec Lucas, le bonnet de laine que mon père lui a offert enfoncé sur ses cheveux en bataille, ces moments où elle est sans doute elle-même, sans peur et sans rancœur, ses yeux brillants dans le halo bleu de la télévision. »
Lou pourrait être heureuse alors que No en est dans l’impossibilité, le yin et le yang. Leur rencontre va chambouler leur vie. Leur passé va les faire évoluer, mais quand est-il réellement? Les routes empruntées vont-elles rester les mêmes, peut-on d’un claquement de doigt changer de parcours!
  • « Elle pleure. Dans le vent glacé elle a du mal à contenir ses sanglots. On marche en silence et maintenant je sais qu’il lui est arrivé quelque chose, quelque chose qu’on ne peut pas dire, quelque chose qui fait basculer »
Elles vont se redécouvrir ensemble et parcourir un bout de chemin, toujours ensemble… Et Lou réfléchit, nous livre ses réflexions.
  • « Dans les livres il y a des chapitres pour bien séparer les moments, pour montrer que le temps passe ou que la situation évolue, et même parfois des parties avec des titres chargés de promesses, La rencontre, L’espoir, La chute, comme des tableaux. Mais dans la vie il n’y a rien, pas de titre, pas de pancarte, pas de panneau, rien qui indique attention danger, éboulements fréquents ou désillusion imminente. Dans la vie on est tout seul avec son costume, et tant pis s’il est tout déchiré. »
J’avais lu « Jours sans faim » et « Les loyautés » du même auteur, « No et moi » était celui que j’avais vraiment envie de découvrir, Damien m’a fait l’énorme plaisir de me l’offrir et je l’en remercie de tout mon cœur. Auteure à suivre, pour ma part, j’ai encore « Les heures souterraines » et « Rien ne s’oppose à la nuit » dans ma PAL. Bon week-end à tous.
Présentation :

Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semblé qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.
D. V.
Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n’est à l’abri…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s