Auto édition, ⁕ Nouvelle noire

« Memento Mori » de Patrice QUÉLARD

Lecture de février 2021 ➡

Auto-édition – 196 pages – Broché –

🌸🌸🌸🌸

Recueil de dix nouvelles qui vont toutes vers une fin certaine! Après avoir lu ➡➡ Oppressions 1, ➡➡ Oppressions 2, (recueil aussi) et ➡➡ Fratricide (roman historique autour de trois personnages) qui fut un beau « coup de cœur », je poursuis avec « Des nouvelles de la Mort« .

L’auteur va donner un ton plus ou moins humoristique à certains textes, son écriture impeccable nous entraîne tout au long de ce fil tissé autour de la mort. Il sera question de vampire, du diable, de sang frais, de non-mort; mais aussi de la réalité de la vie.

« Le secret du bonheur, Jeffrey, ce n’est pas l’immortalité. C’est deux choses : d’abord, une vie pleinement vécue, avec ce que cela suppose aussi de prises de risque, et ensuite, un gouvernement qui n’est pas là pour vous opprimer, mais pour vous émanciper. Qui vous gouverne? »

L’oppression fait partie intégrante de cette mortalité, le dénie, la fatalité, la gratitude. Dans chacun des récits on trouve une approche différente ainsi qu’un environnement diversifié. Du carnage aux émotions tendres, on va apprécier ou non les personnages mis en avant dans cette partie de la vie qu’est la mort.

« Sekutor, lui, avait récupéré sa machette sur le corps inerte de celui dont il avait tranché le bras, après lui avoir enfoncé son poignard jusqu’au cerveau par-dessous le menton… »

Il y a dans ce recueil deux nouvelles que j’avais lu dans « Oppressions » et dont je me suis réjoui  à relire. Je me suis fait plaisir en achetant le livre papier pour la couverture signée Brian Merrant. C’est un plus d’une grande valeur, autant que le roman en lui-même. Si vous ne connaissez pas l’auteur c’est une belle approche que de lire ces nouvelles.

✅ Présentation

« Pour accomplir de grandes choses, il faut vivre comme si l’on ne devait jamais mourir », disait le marquis de Vauvenargues. Et pourtant, il conviendrait de ne pas l’oublier non plus, qu’on devra tous y passer. D’ailleurs, la Faucheuse n’est-elle pas venue se rappeler au bon souvenir de l’auteur de ce brillant aphorisme à l’âge vénérable de… trente-et-un ans ?Afin de ne pas nous laisser aller à une funeste amnésie, la Mort vient donc nous donner de ses nouvelles !Dans ce recueil de dix textes, vous rencontrerez un gladiateur au faîte de sa gloire qui se sent invincible, un alchimiste qui recherche la panacée, un chasseur occulte confronté à la tentation interdite, un homme aigri que sauve un étrange vieillard collectionneur, un aviateur qui échappe miraculeusement à la mort, mais doit en payer le prix, et bien d’autres histoires sur lesquelles plane l’ombre de la Camarde.

2 réflexions au sujet de “« Memento Mori » de Patrice QUÉLARD”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s