⁕ polar nordique, ⁕ Thriller

« Nuuk » de Mo MALO

Éditions Points – 432 pages – Poche –

❄❄❄❄❄

Très heureuse de me retrouver dans ce troisième volet au Groenland avec Qaanaaq Adriensen. Ce dernier, fragile psychologiquement, réintègre son poste de chef de la police de Nuuk. Sur chaque opus qu’il soit papier ou numérique vous aurez une carte du Groenland pour situer les lieux.

Toujours ce paysage glaçant, craquant, aux étendues gelées, aux icebergs qui s’effondrent, ce blanc immaculé qui pourtant va se tacher de rouge. Dans ce tome on part sur le suicide d’une jeune femme, qui pourtant, avait de beaux projets d’avenir… Mais voilà, un ancien rituel chamanique inuit recouvre cette énigme.

❄❄❄❄

« Rien, pas même la honte ou les plaintes, ne pourra empêcher hier de posséder aujourd’hui. »

❄❄❄❄

🖤 Qaanaaq devra, au péril de sa vie, résoudre une enquête qui une fois encore se rapproche de sa personne, de sa famille. Se confronter au mal et à lui-même, et avancer.

Emballée par les deux premiers récits ▶▶ « Qaanaaq » et  ▶▶ « Diskø« , il me tardait de découvrir « Nuuk », sachant que l’auteur nous prépare, je cite :  « le tome 4 des aventures de Qaanaaq sera pour le printemps 2022 », aurons-nous un été polaire pour la saison prochaine!? Je l’espère bien!

Point n’est utile de vous en dire plus sur l’histoire. Une recommandation : lire « les enquêtes de Qaanaaq » dans l’ordre de parution pour s’imprégner du personnage, de ses voyages sur cette terre blanche, de ses collègues, de sa famille et de son vécu. Nuuk est un polar bien noir sur fond blanc dans lequel je me suis laissée entraîner avec facilité sur une intrigue « mordante et délicieuse » à souhait. Accrochez-vous quand même…

Après un séjour au Danemark, l’inspecteur Qaanaaq Adriensen, fragilisé par les aléas de sa vie personnelle, retrouve son poste de chef de la police de Nuuk, capitale du Groenland. Il est appelé sur le suicide inexpliqué d’une jeune femme dont la main porte un étrange tatouage, exécuté selon un ancien rituel chamanique inuit. Ce détail relie l’affaire à un improbable colis expédié à son nom. Quand d’autres suicides surviennent, l’enquête de Qaanaaq prend l’allure d’une hallucinante course-poursuite. Une lutte contre le mal et contre lui-même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s