⁕ Thriller, ❤ Coup de cœur ❤

« Double amnésie » de Céline DENJEAN

Pocket éditions – 672 pages – Poche dédicacé –

🌸🌸🌸🌸🌸

Après avoir lu ▶▶ « Le cheptel« , un beau coup de cœur, j’avais noté auteure à suivre. J’ai eu le plaisir de rencontrer Céline Denjean au salon du livre « Noir Vézère » au Bugue (24) en juillet dernier, elle en était la marraine. J’ai acquis ce jour-là « Double amnésie » et « Voulez-vous tuer avec moi ce soir? » en ayant pu discuter de ces textes très noirs avec elle. Une auteure cash, sans détour, l’œil malicieux, comme son écriture directe et franche.

Avec ce titre se joue un puzzle dont les pièces sont parsemées ici et là. Plusieurs pistes, un œil, Éloïse et Manon, la famille Le Guen et quelques meurtres bien sûr. Un enchevêtrement d’énigmes, de secrets de famille, d’histoires anciennes qui refont surface. Le fil se tend ou se détend au fur et à mesure que l’histoire se déroule avant, pendant ou après certains meurtres. Des chapitres courts, précis, durs, noirs…

« Baignant dans un mélange visqueux, la bouche craquelée par la sécheresse, un nouveau-né écarlate s’époumone sur le tas de déchets qui fait sa couche. Le cordon ombilical pendouille de son ventre, serpentant tel un ver translucide géant. »

Et oui, d’entrée, l’auteure nous plonge dans un bain glacé d’où l’on ne ressort pas indemne. Je déconseille cette lecture aux âmes sensibles. À tous ceux qui savent faire la part des choses entre une fiction et la réalité d’un thriller machiavélique, je dis foncez, vous ne serez pas déçu.

Un beau coup de cœur, dont d’autres suivront j’en suis persuadée.

Deux femmes dans l’œil du cyclone… D’un côté, Abby Le Guen, mère de famille bourgeoise et névrosée : si elle ne nie pas avoir exécuté, dans son sommeil, son médecin de mari, elle refuse farouchement d’expliquer les raisons de son geste… De l’autre, Manon Bousquet, laquelle ces derniers temps se sent épiée, harcelée même, persécutée… Au centre de leur tourmente : L’Œil, celui qui sait tout, voit tout, qui distribue les cartes et mène le jeu… Lui seul possède les pièces manquantes de ce puzzle sanglant : sales petits secrets, souvenirs dérobés, rancune de classe et vengeance à froid…
Photo prise par Dany Flingueuse au salon du Bugue « Noir Vézère » juillet 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s