⁕ Fantastique, ⁕ Littérature

« Les miracles du bazar Namiya » de Keigo HIGASHINO

Babel éditions – 384 pages – Poche –

📜📜📜📜📜

Lecture dans le cadre du « Prix des lecteurs » #étrangeslectures avec la participation de 📚 la bibliothèque de Saint Geyrac 📚. Très peu lu d’auteurs japonais et je dois avouer que j’ai été embarquée dans cette histoire qui n’a rien d’un roman noir, ou d’une romance, mais bien d’un roman fantastique où la curiosité attire le lecteur. « L’auteur est connu et reconnu pour le roman policier japonais, son œuvre, composée d’une soixantaine de romans et d’une vingtaine de recueils de nouvelles, connait un succès considérable. »

Récit en deux temps, 2012 et 32 ans en arrière. Un bazar, celui de Namiya, délabré, à l’abandon semble-t-il, où se retrouvent trois jeunes garçons qui viennent de commettre un méfait. Et pourtant, ce bazar avait une vie, de la correspondances arrivent par  la fente du rideau métallique dans l’attente d’une réponse! Curieux les jeunes décident de répondre… et de là nous sommes pris dans un cercle d’écrits entre passé et présent.

« C’était ainsi que cela fonctionnait. On glissait une lettre dans la fente du rideau métallique, et le lendemain, on recevait une réponse dans la boîte à lait. »

Un récit qui m’a beaucoup plu, beaucoup de bienveillance envers les protagonistes, des lignes de vie qui se croisent. j’avais un apriori sur ces quelques 400 pages, j’ai pensé à tort qu’il serait long et laborieux et finalement bien vite je me suis laissée prendre comme ces trois jeunes gens. J’ai repensé aussi pendant ma lecture à Bazaar de S. King, mais ici point de violence ni d’extravagance, tout se déroule dans l’empathie. Une très belle découverte miraculeuse.

« Takayuki freina. Son père contemplait le magasin, le bazar qu’il avait tenu pendant plusieurs décennies, qui l’avait fait vivre. À présent, il le quittait définitivement. Et dans ce bazar, il n’avait pas fait qu’être commerçant. »

En 2012, après avoir commis un méfait, trois jeunes hommes se réfugient dans une vieille boutique abandonnée dans l’intention d’y rester jusqu’au lendemain. C’est là que l’un d’eux découvre une lettre, écrite 32 ans plus tôt et adressée à l’ancien propriétaire, à la recherche d’un conseil. La boîte aux lettres semble étrangement connectée aux années 1980. Bientôt, d’autres lettres arrivent du passé. L’espace d’une nuit, d’un voyage dans le temps, les trois garçons vont changer le destin de plusieurs personnes, et peut- être aussi bouleverser le leur. Un miracle de roman fantastique, émouvant et profondément humaniste.

2 réflexions au sujet de “« Les miracles du bazar Namiya » de Keigo HIGASHINO”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s