⁕ Drame familial

« Autopsie d’un drame » de Sarah VAUGHAN

Lecture de mars 2021 ➡

Préludes éditions – 444 pages – Broché –

🌸🌸🌸🌸

On redescend un peu plus sur terre après trois coups de cœur terribles pour des thrillers purs avec ce drame psychologique familial. Le sujet principal de ce texte est la dépression post natale mais pas que, on peut ne pas avoir d’enfants et ressentir le stress autour d’un nourrisson qui hurle et être sans réponse à ses pleurs. Maman ou non (assistante maternelle, tatie, mamie…), il est difficile d’identifier les cris du bébé qui nous mettent au supplice car nous sommes complétement sans explications face à certaines situations.

Nous pouvons avoir des pensées très noires, d’ailleurs certains passent à l’acte, des moments de folies pures, des instants T où tout bascule, des micros secondes irréversibles.

Jess va vivre le pire, et pourtant c’est son troisième enfant, une petite fille, Betsey, les premières lignes sont suggestives :

« Le cri enfle. Au début, il est faible. Un gémissement, un glapissement. Timide, tremblant, attendant de voir comment il sera reçu… … – Chut, chut… Ses yeux s’enbuent à force de s’apitoyer sur elle-même et de s’exaspérer, son épuisement est si tenace qu’elle perd parfois brusquement l’équilibre. S’il te plaît, tais-toi, rien qu’une minute. Tais-toi. TAIS-TOI ENFIN! Voudrait-elle crier… »

La culpabilité que chacun ou chacune peut ressentir dans ces moment-là est terrible, l’impuissance à pouvoir calmer ou de trouver ce qui ne va pas, après avoir tout essayer pour apaiser ces petits bouts de chou est destructrice.

Deux personnages vont nous raconter cette histoire pas si banale que ça. Jess, maman de trois enfants, irréprochable aux yeux de tous, et Liz, infirmière en pédiatrie, elles sont amies mais ne se rencontrent plus si souvent. Elles se retrouvent aux services des urgences pédiatriques, Betsey est alors âgée de 10 mois et présente des signes de traumatisme crânien. Que s’est-il passé?!

Accident, maltraitance, une enquête sera ouverte jusqu’au dénouement qui va nous laisser sans voix… Une lecture prenante, et en même temps j’ai trouvé un manque léger de fluidité dans l’écriture, je suis revenue plusieurs fois sur les phrases. Est-ce peut-être le sujet qui m’angoissait! Un petit conseil pour les mamans en détresse, ne restez pas seule, ne vous enfermez pas dans la culpabilité du « mal faire », on apprend avec nos enfants, ensemble et entouré de personnes bienveillantes. Le bémol pour la couverture où le bandeau y est incrusté! Je remercie #Babelio #MasseCritique et les éditions #Préludes pour cette lecture très intéressante et très réaliste.

✅ Présentation

Jess, mère au foyer, fait preuve d’une grande dévotion envers ses trois enfants, qu’elle chérit et protège à tout prix. C’est du moins la façon dont Liz, son amie depuis dix ans, la perçoit.  Mais le doute s’installe lorsque Jess se rend aux urgences pédiatriques où travaille Liz. Dans ses bras, sa fille Betsey, âgée de dix mois, présente tous les signes d’un traumatisme crânien. Jess, d’ordinaire si soucieuse du bien-être de sa famille, semble étrangement distante et peu concernée par la situation, et ses explications ne collent pas avec  la blessure de l’enfant. Liz s’interroge sur les réelles motivations de son amie. Pourquoi a-t-elle attendu  aussi longtemps avant de se rendre à l’hôpital ?  S’agit-il vraiment d’un accident, comme elle l’affirme ?  Un drame psychologique brillamment tissé qui sonde  les enjeux de la maternité, de l’amitié et interroge  ce qui nous lie ou nous sépare.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s