⁕ roman policier, ⁕ Thriller

« Le voleur d’âmes » de Jean DARDI

Inceptio éditions – 371 pages – Kindle –

🌸🌸🌸🌸🌸

Mes remerciements aux ▶▶ éditions Inceptio et à Ophélie Pourias pour cette lecture découverte. Un thriller glaçant à ne pas poser entre toutes les mains. Je n’avais pas encore lu cet auteur, l’effet thriller ayant très bien fonctionné, à suivre pour d’autres titres.

« … On n’avait trouvé que des ossements dépourvus de restes de chair, des fragments parfaitement propres… »

Plusieurs rapts de jeunes filles, une dizaine d’années que cela se perpétue sans trouver de coupable dans la Côte de Beaune. « La louve », Stéphanie Derochelle, sera envoyée sur l’enquête. Elle est impitoyable et porte un lourd fardeau. Le sujet à traiter ici lui colle à la peau. Des scènes terribles, insoutenables, il s’agit bien d’un tueur fétichiste à débusquer. Une affaire qui semble insoluble, des crimes abjectes, mais « la louve » ira jusqu’à sortir des clous par son entêtement pour prendre en chasse le coupable.

« Comment une fillette de douze ans pouvait-elle imaginer la noirceur qui guidait la main de son kidnappeur? Et deviner ses motivations, sa farouche détermination? Car l’homme, dans son esprit malade, avait une bonne raison de la tuer. Mais cela, elle l’ignorait… »

Une lecture découverte, addictive, qui d’entrée nous met dans un bain effroyable de l’âme humaine. C’est en apnée que l’on va au bout de ce récit. Thriller, enquête policière, flic borderline, enlèvements de fillettes, tueur en série… tout est posé pour un moment de lecture inoubliable.

Onze disparitions de fillettes. Aucun indice. Il n’en fallait pas plus pour réveiller la psychose parmi les habitants. On se regarde désormais en chien de faïence, on se soupçonne, on se dénonce…
Le jour où un douzième corps est retrouvé, les gendarmes demeurent pétrifiés d’effroi à la lecture du rapport d’autopsie.
En désespoir de cause, on dépêche sur place le commandant de police Stéphanie Derochelle, alias « La Louve » – membre d’une nouvelle unité de police spécialement créée pour ce type d’affaires insolubles.
Alors que les disparitions se poursuivent, parviendra-t-elle à dénouer enfin les fils de l’énigme ?

4 réflexions au sujet de “« Le voleur d’âmes » de Jean DARDI”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s