⁕ Roman noir, ⁕ Thriller, ❤ Coup de cœur ❤

« Les monstres » de Maud MAYERAS

Lecture de mars 2021 ➡

Ed. Anne Carrière – 298 pages – Broché –

🌸🌸🌸🌸🌸

Après avoir lu ➡➡ « Lux » en 2017 et ➡➡ « Reflex » en 2019 de cette auteure, je savais tomber sur une valeur sûre dans ce genre auquel elle excelle. Du thriller bien ficelé qui vous tord les tripes du début à la fin. Et quelle fin! C’est sous une angoisse permanente que l’on s’imprègne des lignes, chapitres après chapitres ce n’est que noir et terrible. Jusqu’où la manipulation et la perversité peuvent-elles s’incruster dans l’âme humaine. Il faut avoir le cœur bien accroché pour lire ce roman, et c’est un « coup de cœur » extraordinaire! Un de ses livres qui reste en mémoire.

Au début je me suis demandée si l’auteure nous parlait d’animaux ou d’enfants : si l’on ne lit pas le résumé. Mais voilà! C’est bien d’une famille qu’il est question ici. Manipulations psychologiques, encensement du père, survie, enlèvement, et j’en passe car je ne dévoilerais pas l’horreur de ce drame. Aleph, le père; Maman, elle, est humaine; Jung et Eine sont les « monstres ».

« Aleph nous élève, nous apprend à devenir, à être, à alléger les tares avec lesquelles nous sommes nés. Il nous enseigne les règles à respecter. Il sait le monde, il connaît les humains. Pour les avoir approchés, il sait tout de leur bêtise et leur dangerosité… »

L’auteure nous pousse au plus profond de nous-même pour accepter de lire et d’imaginer des scènes d’une cruauté physique et morale insoutenable. C’est vif, sans détours, pas de répit jusqu’au bout de cette histoire. Plusieurs rebondissements, une enquête s’ensuit après la découverte de Rosemarie, une atmosphère qui nous enveloppe et rend la lecture complètement addictive, ne plus lâcher le livre et aller au bout de l’horreur. Et pourtant, dans la réalité, des faits de ce style ont bien eu lieu!

Le sujet principal, la manipulation psychologique d’enfants est, elle, tout à fait réelle. On le sait tous, les enfants dès leur naissance idolâtrent leurs parents, qu’ils soient bons ou non, et seront le miroir de ce qu’ils vivent et de ce qu’on leur apprend… À méditer! Âmes sensibles s’abstenir…

✅ Présentation

Ils vivent dans un « terrier ». Les enfants, la mère. Protégés de la lumière du jour qu’ils redoutent. Sales et affamés, ils survivent grâce à l’amour qui les réchauffe et surtout grâce à Aleph, l’immense, le père, qui les ravitaille, les éduquent et les préparent patiemment au jour où ils pourront sortir. Parce que dehors, il y a des humains. Parce qu‘eux sont des monstres, et que tant qu’ils ne seront pas assez forts pour les affronter, ils n’ont aucune chance.
Mais un jour Aleph ne revient pas, un jour les humais prédateurs viennent cogner à leur porte. Alors, prêts ou pas, il va falloir faire front, sortir, survivre.
Pendant ce temps, dans une chambre d’hôpital, un homme reprend conscience. Une catastrophe naturelle sème la panique dans la région. La police, tous les secours sont sur les dents. Dans ce chaos, l’homme ne connait qu’une urgence : regagner au plus vite la maison où on l’attend.

3 réflexions au sujet de “« Les monstres » de Maud MAYERAS”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s